La rupture décomplexée

Union Jack
Dannebrog

La rupture décomplexée

Show simple item record

dc.contributor.author Elkjær Kristensen, Annie
dc.date.accessioned 2011-05-17
dc.date.accessioned 2011-05-23T11:05:53Z
dc.date.available 2011-05-23T11:05:53Z
dc.date.issued 2011-05-23
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/10417/1992
dc.description.abstract La rupture décomplexée - une étude du discours de la politique étrangère de la France envers l’Afrique Ce mémoire vise à comprendre ce qui constitue la relation de la France actuelle avec ses anciennes colonies en Afrique. Ainsi, cette recherche s’inscrit dans une littérature académique qui traite la notion de la francophonie et la politique étrangère de la France en Afrique. Plus spécifiquement, l’étude cherche à discerner la relation franco-africaine cinquante ans après la décolonisation de ses anciennes colonies en Afrique. Pour cela cette étude retrace et explique la notion de la francophonie, ainsi que les événements jugés pertinents pour établir une connaissance approfondie de la relation et appréhender l’analyse. L’analyse principale de la relation franco-africaine se fait à partir de cinq discours tenus par le Président de la République Nicolas Sarkozy entre 2007 et 2010. L’analyse se fait dans un cadre théorique basé sur une interprétation de l’analyse critique du discours de Norman Fairclough, qui vise à démontrer la relation entre le discours et les conditions sociales. Pour soutenir cette analyse, le cadre théorique est complété par des notions de la rhétorique énoncée par Jonas Gabrielsen, qui permettent d’identifier les mécanismes et la signification des discours. Le président Sarkozy constate dans le discours prononcé à Dakar que:”Le problème de l'Afrique, c'est qu'elle est devenue un mythe que chacun reconstruit pour les besoins de sa cause” (Dakar, 2007:5). Cette citation relève bien la problématique de ce mémoire, à savoir, l’influence du discours sur les conditions sociales. L’étude empirique des discours du président Sarkozy démontre qu’il existe trois discours transversaux: la rupture, les valeurs et la mondialisation, qui servent à légitimer la politique étrangère de la France en Afrique, et par conséquent la présence de la France sur le continent africain. Corrélativement, ses discours indiquent que la francophonie en tant qu’institution et notion culturelle est liée à la politique étrangère de la France, même si elle n’est pas explicitement formulée dans le discours. En conclusion, ces résultats me mènent à poser les questions suivantes: que signifie le discours français pour la conception de l’indépendance des anciennes colonies? Et comment l’Afrique explique et interprète-t-elle ses relations avec la France et la francophonie institutionnelle d’une part et comme notion culturelle d’autre part? en_US
dc.format.extent 137 s. en_US
dc.language dan en_US
dc.subject.other Kandidatafhandlinger en_US
dc.title La rupture décomplexée en_US
dc.type mop en_US
dc.accessionstatus modt11maj17 jobrmo en_US
dc.contributor.corporation Copenhagen Business School. CBS en_US
dc.contributor.corporationshort Department of International Culture and Communication Studies. IKK en_US
dc.contributor.corporationshort Institut for Internationale Kultur- og Kommunikationsstudier. IKK en_US
dc.contributor.department MA in International Business Communication en_US
dc.contributor.departmentshort 36 en_US
dc.description.notes Cand.ling.merc. Fransk & Europæiske Studier en_US
dc.idnumber x656699492 en_US
dc.publisher.year 2011 en_US
dc.publisher.city Frederiksberg en_US
dc.title.subtitle En undersøgelse af fransk udenrigspolitisk diskurs overfor Afrika en_US

Files Size Format View
annie_elkjaer_kristensen.pdf 3.702Mb PDF View/Open

The following license files are associated with this item:

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record