Tekstning af kulturemer i franske film

Union Jack
Dannebrog

Tekstning af kulturemer i franske film

Show full item record

Title: Tekstning af kulturemer i franske film
Author: Henriksen, Therese; Eide Jensen, Maria
Abstract: Cette thèse traite du sous-titrage danois des culturèmes dans des films français. De caractère culturel, les culturèmes peuvent être difficiles à transférer d’une langue à une autre et donc d’une culture à une autre, ce qui transparaît souvent dans le sous-titrage des films. Ayant pour but de présenter une fourchette des stratégies qui peuvent être utilisées avec avantage dans le sous-titrage danois des culturèmes français, nous examinons comment sous-titrer des culturèmes de la manière la plus pertinente possible. Afin d’atteindre ce but, nous présentons les stratégies qui peuvent être utilisées selon la théorie et ensuite nous examinons si celles-ci sont appliquées dans la pratique. Cette étude sera effectuée à base du sous-titrage de 344 exemples de culturèmes, trouvés dans 20 films français, dont nous en évaluons 66 en tenant compte des facteurs liés au sous-titrage. Pour cette thèse, nous définissons un culturème comme une entité avec un énoncé et un contenu dont l’ensemble est d’origine français e ou enraciné dans la culture française – ceci par rapport à la culture danoise. Nous élaborons une typologie de six typ es de culturèmes, à savoir les entités géographiques, les entités de société, les entités culturelles, la métonymie, les expressions idiomatique s et les proverbes. Selon la théorie, il y a neuf stratégies qui peuvent être appliquées dans le sous-titrage des culturèmes. Il s’est avéré que l’ensemble de ces neuf stratégies sont appliquées dans la pratique, quelques-unes plus fréquemment que d’autres. En outre, la tendance générale est à appliquer certaines stratégies pour certains culturèmes. En nous basant sur notre étude, nous recommandons huit des neuf stratégies : l’emprunt, le calque, l’adaptation phonétique et orthographique, la généralisation, l’explicitation, la paraphrase, l’adaptation et l’omission. Etant donné que nous n’avons trouvé que cinq exemples de la neuvième stratégie, la synonymie, nous ne pouvons pas objectivement recommander celleci. Nous soulignons enfin que dans chaque cas individuel, il faut choisir la stratégie selon les facteurs liés au sous-titrage.
URI: http://hdl.handle.net/10417/282
Date: 2009-04-07
Pages: 123 s.
Files Size Format View
maria_eide_jensen_og_therese_henriksen.pdf 429.4Kb PDF View/Open

The following license files are associated with this item:

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record